24 mai 2014

IGA : inspection générale de l’administration

Présentation
Avec l’IGF et l’IGAS, l’inspection générale de l’administration est l’une des 3 inspections interministérielles de l’État. Elle est chargée de missions d’évaluation des politiques publiques, d’audit de service et d’appui et de conseil. Elle est également le corps d’inspection du ministre de l’intérieur, ce qui explique qu’elle soit directement rattachée au cabinet du ministre et qu’elle bénéficie d’une large autonomie de gestion.
Missions
L’IGA est très impliquée sur des sujets qui constituent son cœur de métier : réforme de l’Etat, libertés publiques, sécurité (sécurité intérieure, sécurité civile..), collectivités locales et territoires.
Par sa vocation interministérielle, elle intervient sur l’ensemble des champs d’action publique, en réponse aux demandes de Premier ministre ou de tout autre membre du Gouvernement.
Les principaux partenaires de l’IGA (hors ministère de l’intérieur), sont l’IGAS, le CGEDD, l’IGF.
En moyenne, plus d’une centaine de missions sont lancées chaque année ; de même, plus d’une centaine de rapports sont remis annuellement
Modes d’intervention
Par son caractère interministériel, l’IGA peut recevoir mission de tout ministre intéressé et est à la disposition de diverses autorités :
- Premier ministre ;
- Ministre de l’intérieur ;
- Ministres chargé de l’Outre‐mer et chargé des collectivités territoriales ;
-Ministre chargé de la fonction publique ;
- Tout autre membre du Gouvernement.
Le Premier ministre ou le ministre de l’intérieur peut également autoriser l’IGA à intervenir à la demande de collectivités territoriales ou de leurs groupements, de fondations ou d’associations, d’Etats étrangers, d’organisations internationales ou de l’Union européenne, pour toutes missions relevant de ses attributions.